En famille à New York Quand Girl Next Nord croise des mamans de la Métropole Lilloise, elles se retrouvent dans Kidzou ! Voici l’interview de mamans du coin qui reviennent d’un voyage en famille à New York.
Interview réalisée et rédigée par l’équipe de Girl Next Nord, magazine féminin de la métropole lilloise.

 

 

 

Après les voyages solo, en duo, avec les copines, vient l’heure des voyages en famille. Si les envies de découverte et d’immersion restent inchangées, la logistique peut s’avérer un peu plus compliquée, du moins dans nos esprits. Eléments de réponses avec Céline et Coralie des suites d’une semaine de vacances à New-York fin septembre avec leurs filles de 20 mois et 2 ans, Lisa et Margot, les papas et les amis. Au final, c’est une équipée de 6 adultes et de 2 enfants qui a mis le cap outre-Atlantique. Récit d’une « aventure » bien préparée.

 

Une semaine à New-York en « jeune » famille et entre amis, comment l’envisagiez-vous ?
Céline : On est partis pour les 30 ans d’un ami. L’idée, c’était de vivre cette expérience ensemble, à la rencontre de cette ville, de tirer des photos inoubliables !
Coralie : Mon état d’esprit c’était «A l’aventure ! On se lance et puis on verra ! ». Partir avec un autre couple avec enfant avait ce côté rassurant où on se dit qu’ils seront plus à même de comprendre, qu’il y aura moins de contraintes. On a d’ailleurs consulté des blogs, des forums de voyages en famille.

 

Comment vous êtes-vous organisées pour ce voyage ?
Céline : On a fonctionné par étapes un an avant la date du départ. La recherche du logement a été primordiale, il fallait au moins deux salles de bains pour l’équipée des 3 couples et des 2 enfants que nous formions ! Au final, on s’est retrouvés dans deux appartements voisins, moins chers et plus spacieux que l’hôtel, et en centre-ville, ce qui nous a facilité la tâche pour les déplacements.
Coralie : Bien que le métro New-Yorkais ne soit pas facile d’accès avec les poussettes ! Pour que les filles soient à l’aise, on a opté pour des poussettes « cannes », plus confortables pour dormir.

 

En famille à New York
Est-ce que votre entourage vous a fait part de réactions particulières ?

Céline : C’est vrai que ça a pu surprendre certaines personnes, avec des réactions comme « vous n’allez pas profiter, vous ne pourrez pas tout faire avec un enfant ! »
Coralie : En même temps, on partait dans une grande ville, à New-York et la saison (septembre) était bien choisie, on a évité les grandes vacances et les touristes. Il faisait moins chaud aussi, d’ailleurs d’un point de vue logistique, je ne sais pas si je partirai aussi loin en hiver avec un enfant. Il faut aussi souligner qu’on s’était renseignés sur les médecins parlant français au cas où…

En famille à New York

 

Alors une fois sur place, comment ça s’est déroulé ?
Céline : New-York est une ville super pour les enfants. Il y a beaucoup de parcs, de jeux dans les parcs, des écureuils…, de grands magasins de jouets d’ailleurs équipés en change et toilettes. Les restaurants eux aussi sont justement adaptés, on se voit immédiatement proposer la chaise haute, des coloriages, …
Coralie : Au niveau de notre organisation, on faisait une pause dans un parc après chaque visite, celle des musées étant plus difficile avec des enfants, tout comme le passage par des lieux « du quotidien » comme le quartier de Financial District (Wall Street) où on a pu gêner les traders pressés avec les poussettes ! Il faut dire qu’on marchait beaucoup pendant la journée…
Céline : On a réussi à faire 80% du planning qu’on s’était fixés. On partait tôt le matin, ce qui fait qu’on est peu sortis le soir ! Il nous est arrivé de rentrer entre-deux pour que les filles puissent faire leur sieste et c’est sûr qu’à ce moment, tu perds 2 à 3h sur ton planning.

 

En famille à New York

 

Avec le recul, sur quels points être vigilants ?
Céline : Le transport en avion. Lors de l’enregistrement, aussi bien à l’aller qu’au retour, la compagnie ne parvenait pas à retrouver la place de Lisa, certainement parce que c’est un enfant de moins de deux ans qui voyage sur les genoux de ses parents.
Coralie : Il faut s’occuper des démarches administratives de son enfant comme le passeport, la photo d’identité et aussi se concerter sur les jouets à emporter pour ne pas avoir de doublons, partir avec son change, ses médicaments et sa nourriture car une fois sur place, on ne sait pas sur quoi on va tomber !
Céline : C’est vrai que j’ai dû faire un raccord en alimentaire malgré tout ce que j’avais prévu, ce qui m’a coûté beaucoup plus cher qu’ici !

 

Et si c’était à refaire ?
Céline&Coralie On recommencerait ! Ca éveille l’enfant, il s’acclimate à de nouvelles situations, peu importe le lieu au final, ici c’était New-York avec ses camions de pompiers et ses taxis jaunes !

Rédaction : Girl Next Nord 
En famille à New York